Les loups de Seeonee : 28/29 mai 2016

Ce week end les louveteaux de Seeonee ont vécu une aventure particulière… et qui dit grande aventure dit récit digne de ce nom ! Prenez place, on vous raconte.

Après avoir monté les tentes sous un grand soleil, goûté et préparé une réserve de bois pour le week-end, les louveteaux ont dîné ce que les loups blancs avaient cuisiné sur le feu que les loups noirs avaient allumé. Au menu : salade de carotte, steacks et haricots verts. Miam !

Puis ce fut le moment de la veillée, durant laquelle on a chanté, dansé, joué… Et alors que nous étions en train de conter l’histoire de l’enlèvement de Mowgli par les vilains Bandar Log, un grondement s’est fait entendre non loin…

Orage sur la Vendée le 27 mai 2016 © @DamienBELLIARD / chasseur d'orages via twitter
Photo non contractuelle

Ni une, ni deux, nous avons pris de quoi nous couvrir et nous sommes partis en direction de la ferme voisine, alors que les éclairs se faisaient de plus en plus nombreux. Une goutte, puis deux, et ce sont finalement des seaux d’eau qui nous sont tombés dessus au moment où nous atteignions l’abri-bois de la maison du fermier (qui était introuvable !). Ouf ! Enfin au sec… Mais surprise ! Un chien de garde nous attendait tous crocs sortis, prêt à défendre coûte que coûte son territoire !

Afficher l'image d'origine
Photo encore moins contractuelle

Finalement le tonnerre eut raison de lui, accompagné de ses acolytes la pluie et le vent ! D’ailleurs en parlant de pluie… nous avions le popotin dans l’eau sous cet abri, puisqu’elle tombait à l’horizontal. Il était temps de partir nous réfugier sous le hangar du fermier…

Une fois bien au sec, nous nous sommes rappelés que c’était la fête des mères le lendemain et que nous étions pour la plupart en retard niveau cadeaux… Oups ! Une pensée aux mamans concernées ! Puis nous avons décidé de jouer au loup garou, l’ambiance s’y prêtant plutôt bien.

Le temps s’étant calmé, nous sommes partis chercher les affaires au camp pour revenir ensuite à la ferme, bien à l’abri. Et là encore, quelle mascarade ! A nouveau l’orage a pointé le bout de son éclair, complice du chien qui ne voulait pas nous laisser circuler librement ! Finalement, nous avons rejoins le hangar sans encombre pour y passer la nuit.

Enfin… Une courte nuit car à 6h du matin, nous nous sommes fait sonner les cloches par les vaches, en route pour la traite ! Et hop ! Une nouvelle mission pour les louveteaux de Seeonee qui ont réuni leurs affaires efficacement pour rejoindre les tentes et y dormir un moment, en attendant le petit dej’.

Evidemment, un tel raffut engendre des dégâts et c’est Férao le pic vert qui s’est retrouvé sans toit après la destruction de son nid par un coup de vent monumental et un coup de foudre mal placé. Heureusement, les louveteaux toujours pleins d’entrain lui sont venus en aide et à présent, Férao possède un nid douillet et deux propriétés de vacances !

Après cette aventure rocambolesque vous pouvez en être sûrs, les louveteaux de Seeonee ne craignent pas grand chose… Enfin presque. Quentin a par exemple été plus marqué par les ronflements de Maxime que par l’orage !

Pour les photos super ensoleillées (si si, on vous assure !) de ce week-end orageux, c’est ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.