Cap sur la corse pour les aîné·es

Cette année une nouvelle équipe d’aîné·es s’est créée, constituée de 5 anciens de la troupe et de la compagnie.
L’objectif de cette équipe est de monter un projet de service et d’aventures en vue de cet été.
De plus, tout au long de l’année, les aîné·es se sont engagés dans différentes associations comme la croix rouge, la spa et d’autres où ils se rendent régulièrement pour vivre leur devise : « rendre service »

Pour que l’équipe apprenne à se connaître des temps passions ont été organisé par chaque membre de l’équipe. Ces temps consistent à présenter une de ses passions sous une forme ludique : les arbres pour Tembo, le cinéma pour Camille, la customisation de chaussures pour Berengei, l’intelligence artificielle pour Pélican ou encore la cuisine pour Noriker…

Temps passion sur la cuisine

Puis nous avons réfléchi à notre projet qui se fera durant 2 semaines cet été. Nous allons nous rendre en Corse pour faire la moitié du célèbre gr20 en 1 semaine. Un sentier de randonnée exigeant traversant la Corse du nord au sud d’une longueur de 180km et surtout beaucoup, beaucoup de dénivelé…
La deuxième semaine nous nous rendrons chez un maraîcher qui travaille en permaculture pour l’aider sur son exploitation et apprendre ainsi des choses.

Notre équipe s’est donné le nom de « Jean Loiseau », ancien éclaireur laïque, créateur des sentiers de grande randonnée et membre important de la fédération française de randonnée.

Et si vous voulez suivre nos aventures, nous mettons nos photos en ligne : Aîné·es – Equipe Jean Loiseau | Flickr

Noriker, reporter au sein de l’équipe Jean Loiseau

Seeonee – Dimanche 28 février

Un magnifique ciel bleu nous a accueilli ce dimanche en forêt !
En attendant que tous les louveteaux arrivent, nous avons pu faire quelques petits jeux et par la suite, un concours de bois a été annoncé : le but étant de ramener par sizaine les meilleurs tas de bois pour un feu.
Brindilles, petit bois, moyen bois, gros bois: les vainqueurs ont pu choisir de faire le feu !
Et c’est parti pour le repas ! Au menu d’aujourd’hui: sandwichs avec saucisses, sauces, carottes et navets. Certains louveteaux ont même été assez courageux pour tester une sauce avec 45% de piment : résultat, ça pique mais c’est bon !

Rassurez-vous, nous n’avons perdu que 2 ou 3 saucisses qui ont préféré les flammes aux ventres de louveteaux…

Une fois le repas terminé, il est temps de passer à la grande chasse…
Qui dit fin de l’hiver dit fin d’un looong sommeil pour les animaux de la jungle : mais Baloo a du mal à retrouver certains d’entre eux et se demande pourquoi ils ne sont pas encore sortis le voir. Par sizaine les louveteaux sont alors allé les retrouver, et ont dû les aider: se réveiller, c’est pas toujours évident ! Kaa le grand python a oublié comment manger des Bandar Logs, les méchants singes sans loi, et fait la danse de Kaa avec les loups pour s’en rappeler; Phao le vieux loup a son pelage tout de travers, alors tous ensemble ils remettent leurs pelages en revoyant le noeud de foulard et les noeuds de lacets; Chil le milan ne sait plus parler normalement et ne communique qu’en morse, il faut donc décoder ses messages; Hathi le chef des éléphants veut faire une fête du Printemps mais avec ses grosses pattes il a du mal a faire les guirlandes et apprend aux loups le noeud plat; quant à Mang, la chauve-souris, elle apprend aux loups la coordination et la confiance avec un parcours en binôme avec un loup qui a les yeux bandés.

Une fois le goûter terminé, toute la meute s’est retrouvé au rocher du conseil : les louveteaux sont invités à donner leurs avis sur le déroulement de la journée point par point, pour voir ce qui va et ce qui ne va pas et comment améliorer certaines choses.

Il est alors temps de se séparer.
Bonne chasse à tous qui gardez la loi de la jungle !

Seeonee – Dimanche 7 février

Nous nous sommes (presque) tous retrouvés une nouvelle fois pour une sortie d’après-midi aux Grandes Baraques de la forêt de Chailluz.
Après l’arrivée des louveteaux, un conseil d’Akela a eu lieu, réunissant les sizeniers, seconds de sizaines et vieux loups ainsi qu’Akela et d’autres chefs afin de faire un point sur leur place et la vie au sein de la meute. Pendant ce temps, les autres louveteaux étaient occupés à faire des petits jeux tous ensemble.

Après un rassemblement et quelques rappels sur la vie au sein de la meute, nous apprenons que Mowgli s’est fait enlever par
les Bandar Logs, les singes sans lois de la jungle !
Ni une ni deux, nous partons à sa recherche afin de le secourir. Mais que faire face à une horde de Bandar Log ?
Nous avons besoin d’aide et nous nous dirigeons alors vers le village des humains où se trouve Messua, la maman de Mowgli. Ne parlant pas la même langue, nous avons dû effectuer une danse pour nous comprendre mutuellement. Ainsi, les hommes présents nous apprennent à faire des noeuds de cabestan et coulants afin de fabriquer des pièges à Bandar Logs…
Une fois que les pièges sont appris et posés dans la jungle, les Bandar Logs arrivent et il est temps de combattre ! C’est par une prise de foulards que les méchants singes sont attrapés et attachés aux pièges. Ne pouvant plus rien faire, ils libèrent Mowgli qui se fait réprimander pour avoir menti sur son occupation; il a dit aller ramasser des branches mais est en réalité aller jouer aux grottes froides, le repère des Bandar Log.
Baloo rappelle alors la loi des louveteaux : un louveteau dit toujours vrai.

PS : malheureusement pas de photos de cette sortie

Meute du dekkan – 24 janvier

C’est par un dimanche ensoleillé que les vieux loups (c’est à dire les sizeniers et leurs seconds) se sont donnés rendez-vous pour gravir la pente qui mène au fort de la dame blanche.
Pendant la montée les loups avaient une liste d’objets à trouver dont certains relevaient de l’impossible (comment voulez-vous trouver un scarabée ?)
A l’arrivée, une vue magnifique attendait nos loups affamés…

Le repas fut suivi de petits jeux qui bougent afin de se réchauffer et d’un atelier technique sur le feu où chaque loup devait allumer son feu.
Puis ce fut l’heure du retour, mais pas avant d’avoir partagé des cookies faits par la maman de Museau Volubile. Miam !

Meute du Dekkan – Sortie du 8 mars

Ca y est ! Enfin ! La meute a pu se retrouver ce dimanche après une longue interruption, pour le bonheur des loups et des chefs. Et avec un temps superbe en plus, les moustiques se sont même invités à Chailluz ! Ah, il n’y a plus de saisons !

Et pour commencer un petit jeu opposant deux sous-marins perdus dans la jungle. L’objectif ? Couler l’ennemi en envoyant des torpilles, le tout sans se faire toucher bien sûr !

Problème, les loups-torpilles ne voient pas grand chose… Ils se contentent de partir tout droit sans se poser de questions… Ou presque ! Et c’est sans compter les gardes cotes qui dévient et arrêtent les torpilles parties dans une mauvaise direction.

Après une thèque (sorte de baseball simplifié), ce fut l’heure du goûter. Et quoi de mieux que des cookies faits par Darzee et avec des smarties en plus ! On en veut encore !

Et les photos ? Patience, elles arrivent bientôt !

Camp de HP

La HP a profité des vacances de février pour s’offrir quelques jours dans la nature…
La HP ? Mais oui, la « Haute Patrouille » quoi ! C’est l’ensemble des CP et SP. Des chefs de patrouille et seconds de patrouille quoi. Ca va vous suivez ?
Nous voilà donc partis. Au programme randonnée dans les vallées de la Loue et du Lison.
Les deux premières journées se déroulèrent sous un grand ciel bleu. De splendides paysages s’offraient nous alors que nous étions en route pour rejoindre la source du Lison.

Le troisième jour fut un peu… différent… Et c’est sous une pluie de plus en plus forte que nous avons fini par rejoindre le village d’Amancey, tous complètement trempés.

Un hammam sur notre chemin ? Non, c’est juste une fromagerie, une pause bien sympathique !

Mais un camp HP c’est aussi de la formation ! Et nous avons profité de ces quelques jours pour avancer dans la progression technique, pour parler des week-ends de patrouille à venir ou encore pour jouer des mises en situation. Ah, c’est pas tous les jours faciles d’être CP !
Et pour finir en beauté, une découverte des plantes médicinales grâce à l’intervention de Ludivine de « Serpe et Chaudron » avec qui nous avons réalisé un baume pour les petits « bobos » à partir de différentes plantes.
Pleins de bonnes idées à refaire en patrouilles !

Sortie avec la meute de seeonee – dimanche 16 février 2020

Dimanche 16 février, les louveteaux ont passé l’après-midi à Chailluz. Ils ont découvert que Shere Khan avait réapparu sur les terres de Seeonee, en dévorant les animaux et les hommes qui y habitent.

Ils sont alors partis le chasser, avec Baloo et Bagheera. Ils ont d’abord suivi les traces de sang laissées par le tigre, pour ensuite rencontrer Oo. Ils lui ont demandé de l’aide, mais la tortue a d’abord voulu être sûre que les louveteaux étaient prêts à affronter Shere Khan et leur a posé quelques questions sur le livre de la jungle. Après avoir bien répondu à toutes les questions, les louveteaux ont continué leur chemin avec les trois animaux de la jungle.

Quelques mètres plus loin, les louveteaux sont tombés sur Kaa. Le serpent leur a raconté que cet endroit était entouré de Bandarlogs, et que si les louveteaux essayaient de traverser, ils se feraient attaquer. Néanmoins, il y avait un moyen de les faire fuir : la danse de Kaa. Alors, le serpent a appris aux louveteaux sa danse.

Une fois les singes partis, les louveteaux ont repris le chemin. Ils ont découvert alors la tanière de Shere Khan, mais les louveteaux étaient encore trop inexpérimentés pour aller le combattre, sachant que le tigre a 9 vies. S’est lancé alors un entraînement général par prise de foulard.

Une fois que tous les louveteaux ont été bien entraînés, ils sont alors allés combattre Shere Khan, 2 par 2. Lorsqu’il restait quelques vies à Shere Khan, tout le monde s’est jeté sur lui. Enfin, Shere Khan s’est enfui, promettant que sa vengeance serait terrible.

Après cette aventure, les louveteaux sont allés se rassasier avec le gâteau amené par Museau juste (Kilian), les biscuits de Zélie, et ceux de Mathilde et Pierre.

Voici les photos !

Week-end de patrouille du renard

Nous nous sommes retrouvés le samedi à 13h45 à la Chapelle des Buis pour débuter notre week-end. Nous avons commencé par nettoyer la crypte afin de rendre service aux frères Franciscains qui nous ont accueillis.

Ensuite, lorsque nous avons fini, nous nous sommes installés et avons commencé à préparer les pizzas pour le repas. Après ce festin, nous sommes partis dans le village afin d’observer les différents point de vue sur la ville de Besancon. Nous sommes ensuite allés nous coucher.

Dimanche matin, après avoir pris le petit déjeuner, nous avons marchés malgré la pluie jusqu’à la grotte St-Leonard. Ensuite, nous sommes rentrés prendre le repas du midi. Une fois le repas fini, nous avons rangé le matériel et nettoyé la salle; puis nous nous sommes rendus à pieds en suivant le GR 59  jusqu’à notre local matériel. Nous y sommes arrivés à 16h30 et nous avons pris le gouter.

Le premier week-end de patrouille de 2020 s’est achevé à 17h lorsque les parents sont venus nous chercher…

La patrouille vous dit à bientôt pour de nouvelles aventures !!!

Les reporters de patrouille : Eliot et Tembo

Meute de seeonee – 12 janvier 2020

Ce dimanche, les louveteaux de la meute de Seonee se sont retrouvés à Chailluz pour une sortie.

La maîtrise faisant un point sur les cris de sizaine

Après une partie de thèque pour se défouler, ils ont fait griller des chamallows au-dessus d’un petit feu.

Il n’y pas de fumée sans feu. Il n’y a pas de chamallows grillés sans feu.

Puis, il y a eu distribution de galettes et tout le monde est rentré chez lui le ventre bien rempli.

Quand on demande à la meute de Seeonee s’il y a trois volontaires pour préparer un gâteau chacun.e …

Pour voir le reste des photos, c’est par ici !

A très vite !