Camp de toussaint des éclaireurs

Et voilà la troupe des éclaireurs partie pour le traditionnel mini-camp de toussaint. Quels aventures allaient-ils donc vivre ?

Samedi :
montage et démontage des tentes de patrouille par les éclaireurs pour apprendre à être efficace surtout en cas d’imprévus (mauvais temps, urgence…) !
Ce temps « technique » fut suivi d’un entrainement à la thèque, bonne occasion des forces et faiblesses de notre « team » (et de s’amuser un bon coup aussi !)
Enfin, la veillée, concoctée par les chefs, nous permit de découvrir la vie de Baden Powell.

Dimanche :
Réveil matinal par des hommes un peu brusque, mais qu’allait-il donc se passer ?
C’était le jeu du Battle Royal, où chacun devait lutter pour sa survie…
Chaque chef de patrouille fut briefé sur ses missions, son lieu de « check-point » et sur la zone dont il ne fallait pas sortir
La patrouille de l’aigle était établi à la ferme du foyard, tandis que la patrouille du renard était à à peine quelques centaines de mètres à la ferme du creuset.
La journée fut riche en émotions, en combats, en surprises (les chefs se mêlant à la partie).
A 22h, dernier check-point avant que les patrouillards ne regagnent leurs abris pour la nuit…

Lundi :
Journée plus tranquille, les deux patrouilles décidant de s’allier. On assista donc à des combats contre les chefs, un pillage en règle de la voiture, des embuscades et ce jusqu’au soir où les éclaireurs, rebelles, décidèrent de s’attaquer au centre de commande du battle royal…
La route du campement jusqu’au petit village de Fontain fut longue et éprouvante, la pluie tombant sur les éclaireurs.
Mais les jeunes rebelles finirent par tomber sur le majestueux fort et l’investirent céans.
Encore fallait-il battre les sentinelles ! Pour ce faire les éclaireurs devaient trouver un vendeur d’explosifs, fabriquer des bombes et faire ainsi sauter les robots-sentinelles.
Après un long combat ces derniers furent annéantis. Le poste de commande du battle royal était investi après une dernière bagarre générale dans la confusion (confusion peut-être due à un gros fumigène  lancée dans une salle pleine de poussière !)
Ce fut enfin l’heure d’aller se coucher.

Mardi :
Lever de la troupe, l’éternel dérouillage, PDDM, préparation des sacs, tout cela suivi d’un entretien individuel pour chacun des éclaireurs concernant sa progression personnelle.
Ce fut aussi l’occasion de (re)découvrir les postes actions au sein d’une patrouille.
Enfin à 17h, les patrouillards nous quittaient, ne restait plus que la HP.

Mercredi :
Journée topo pour les CP et leurs SP. Avec l’apprentissage des bases  et mise en oeuvre sur le terrain. Au programme lecture de carte, azimut et autres petits secrets de la topographie.
La journée a vite passé et il était temps de ranger le matériel.
Puis ce fut l’heure des au-revoir sous une petite averse !

Prochaine activité ? Les week-end de patrouille !

Et pour les photos c’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.