Les loups du Dekkan : 6 mars 2016

Malgré la pluie (et le vent, et la grêle, et la neige), les loups du Dekkan ont eu le courage de venir faire les fous-fous dans la gadoue de la forêt de Chailluz ce Dimanche 6 Mars. Pleins de fougue, nous sommes tout de même allés nous mettre à l’abri. Comme les chefs sortent d’un week-end de formation dédié au louvetisme, ils ont décidé de partager leur savoir fraîchement acquis. Nous avons donc mis en place un nouveau type de rassemblement : en rond ! Vraiment, c’était magnifique à voir.

Après toute cette beauté, les vieux loups sont partis faire des cachotteries. Du coup, les autres membres de la meute ont décidé de se transformer en cerfs (drôle d’idée) ; tous sauf Félix, qui a préféré rester loup et qui s’est mis en tête de dévorer tout le troupeau de cerf qui tentait désespérément de regagner son abri.

Après cette formidable indigestion de cerfs, nous sommes allés retrouver les vieux loups, mais surprise ! Patte Maligne, Patte Curieuse, Oeil Attentif, Patte Vive, Oeil Pétillant, Dylan et Croc Fidèle avaient disparus ! À leur place se tenaient Kaa le python, Baloo l’ours, Raksha la mère louve, Férao le pivert, Bagheera la panthère, Frère Gris le loup et Akéla le chef loup.

Le but des petits loups était d’aller chercher du gibier dans la forêt, afin de calmer leur faim légendaire, et de le ramener dans leur tanière (et pas dans leur taverne, comme ont dit certains!) Mais les animaux de la jungle, qui sont les garants du bon fonctionnement de la meute, voulaient savoir où en étaient les louveteaux dans leur progression ! Les chasseurs étaient donc un peu embêtés dans leur quête de gibier par les amis de Mowgli, qui leur posaient toutes sortes de questions : comment fait-on un nœud carré ? Connais-tu la loi et la devise de la jungle ? Sais-tu chanter et mimer « Prêtons l’oreille louveteau » ? Etc.

La chasse ne fut donc pas de tout repos mais un gigantesque tas de viande a fini par être amassé. Pour se féliciter de leurs performances, les louveteaux eurent enfin le droit de déguster le délicieux quatre-quart au chocolat – que dis-je, du succulent gibier, fraîchement chassé ! Non seulement on a appris pleiiiins de choses mais en plus, on a pu se régaler !

Nous avons donc retrouvé nos forces après cette pause-goûter dûment méritée et nous nous sommes bien amusés : roulage dans la gadoue, danses de jungle, épreuves du Mieux, ninja… Une boule de neige ou deux fusant, de temps à autre.

Reposez-vous bien, à présent, car la prochaine sortie s’annonce énergique !

Et pour les photos, c’est par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.